Manola Antonioli

Professeure de théorie du design et de l’architecture à l’ENSA de Dijon, maître assistante associée à l’Ensa Versailles (philosophie de l’architecture et de l’urbain), codirectrice de projets de recherche et de création dans les domaines de l’écosophie et de l’imagination environnementale, ainsi que sur les enjeux actuels (esthétiques, philosophiques et politiques) de la théorie et la pratique du design.

Publications
Paysages variations

Paysages variations

Autour du paysage comme variation artistique

Manola Antonioli / Vincent Jacques / Alain Milon

On a coutume de faire du paysage une vue d’ensemble qu’offre la nature d’une étendue géographique. Dans sa Philosophie du paysage, Simmel pose une question simple : le paysage est-il une somme d’éléments disparates, ou une unité qui possède une atmosphère ou un état d’âme, autrement dit la nature est-elle un tout unifié ou non ? En fait, la nature peut-elle être pensée hors de ce que l’Homme pense d’elle ? Et lorsque l’Homme, en définissant le paysage, définit la nature, évacue-t-il pour autant la question de savoir si elle a des normes propres et indépendantes ?
Les textes et les images réunis dans cet ouvrage sont issus d’un cycle de débats intitulé « Autour du paysage comme variation artistique » organisé par La Maréchalerie, centre d’art contemporain de l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles. Ils interrogent le paysage en tant que préoccupation contemporaine des architectes, des théoriciens, des artistes, autant que des usagers du territoire.

Paysages variations, Autour du paysage comme variation artistique

14 x 21 cm, 176 pages imprimées en quadrichromie, 60 reproductions en couleurs, broché
Ouvrage coédité avec l’Ensa-v – La Maréchalerie, centre d’art contemporain / l’École Nationale Supérieure d’Art de Dijon / le Laboratoire d’Excellence Arts-H2H / l’Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense
isbn 978-2-919507-33-7
Graphisme : Danish Pastry Design

ISBN : 978-2-919507-33-7


Machines de guerre urbaines

Machines de guerre urbaines

Sous la direction de : Manola Antonioli Textes / oeuvres de : Lara Almarcegui, Manola Antonioli,Nivalda Assunção de Araujo, Nathalie Blanc, Matthieu Blond,Nathalie Brevet, Marie-Christine Bureau, Yves Buraud, Francesco Careri, Paul Chantereau, Julien Choppin, Céline Duhamel, Cyria Emelianoff, Emeline Eudes, Ana-Alice Finichiu, Katia Gagnard, Vincent Jacques, Laurent Karst, Benoît Maitrejean, Laurent Matras, Vincent Mayot, Vincent Michel, Alain Milon, Valériane Monchâtre, Liliana Motta, Joffrey Paillard, Gilles Paté, Hélène Robert, Hugues Rochette, Sylvie Rouxel, Alessandro Vicari, Christiane Vollaire, Nathalie Vidal, Chris Younès.

Manola Antonioli

Cet ouvrage regroupe les contributions d’architectes, designers, théoriciens et artistes qui élaborent des projets et des pensées relatifs à la complexité des espaces urbains contemporains. Ces intervenants acceptent de laisser place à l’imprévisible et à l’inattendu, de fonctionner selon les principes nomades qui caractérisent la « machine de guerre » théorisée en 1980 par Gilles Deleuze et Félix Guattari dans Mille plateaux. L’ouvrage donne un aperçu de la variété des dispositifs qui sont ainsi en train de s’inventer : guérilla végétale, émergence de nouveaux paysages produits par la nouvelle place faite à la nature et à ses dynamiques spontanées dans la ville, formes inédites d’agriculture urbaine, interventions artistiques et architecturales dans les interstices et les « territoires entre-deux », marches et dérives urbaines, cartographies et navigations, « récits de territoire », mais aussi micro-usines urbaines et hétérotopies qui nourrissent les pratiques, les théories et l’imaginaire contemporain de la ville.
Les textes réunis dans Machines de guerre urbaines sont issus de recherches menées parallèlement dans le cadre des activités du LARU (Laboratoire de Recherche Urbaine) de l’Ecole nationale supérieure d’art de Dijon et des conférences Manèges organisées par le centre d’art La Maréchalerie de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles.

Machines de guerre urbaines, Sous la direction de : Manola Antonioli Textes / oeuvres de : Lara Almarcegui, Manola Antonioli,Nivalda Assunção de Araujo, Nathalie Blanc, Matthieu Blond,Nathalie Brevet, Marie-Christine Bureau, Yves Buraud, Francesco Careri, Paul Chantereau, Julien Choppin, Céline Duhamel, Cyria Emelianoff, Emeline Eudes, Ana-Alice Finichiu, Katia Gagnard, Vincent Jacques, Laurent Karst, Benoît Maitrejean, Laurent Matras, Vincent Mayot, Vincent Michel, Alain Milon, Valériane Monchâtre, Liliana Motta, Joffrey Paillard, Gilles Paté, Hélène Robert, Hugues Rochette, Sylvie Rouxel, Alessandro Vicari, Christiane Vollaire, Nathalie Vidal, Chris Younès.

14x21 cm, 304 pages, 30 reproductions en bichromie, couverture brochée, isbn 978-2-919507-45-0
Déjà paru dans la même collection : Paysages variations
Graphisme : Danish Pastry Design

ISBN : 978-2-919507-45-0


Biomimétisme

Biomimétisme

Science, design et architecture

Manola Antonioli

Les designers, les architectes et les artistes se sont toujours tournés vers la nature pour imiter la beauté de ses formes et y chercher l’inspiration d’un point de vue esthétique ou pour en imiter les procédés et les comportements. Le biomimétisme cherche aujourd’hui à s’inspirer de la nature pour inventer des solutions écologiques aux problèmes qui se posent dans les domaines les plus divers (l’agriculture, l’informatique, la science des matériaux, l’industrie) et pour développer de nouvelles interactions entre l’homme et ses environnements.
Cet ouvrage vise à réunir des chercheurs, designers, architectes pour interroger l’ensemble complexe de questions soulevées par la notion de « biomimétisme ».

Biomimétisme, Science, design et architecture

14 x 21 cm, 144 pages, 15 illustrations
> en partenariat avec l’École nationale supérieure d’art de Dijon, le Laboratoire d’hydrodynamique (LadHyX) et l’UMR 7218 Lavue CNRS
ISBN 978-2-919507-68-9
Graphisme : Danish Pastry Design

ISBN : 978-2-919507-68-9

Catalogue