Human version
presentation

Photographie

Yves Gellie

Robots. La seule évocation de ce mot suffit à faire surgir tout un imaginaire nourri, depuis Mary Shelley, par une littérature bientôt reconnue sous le genre de la science-fiction, et entretenu par une filmographie qu’on ne compte plus. Yves Gellie a commencé en 2008 à visiter les grands laboratoires scientifiques qui développent un programme de robotique (...)

Lire la suite

Robots. La seule évocation de ce mot suffit à faire surgir tout un imaginaire nourri, depuis Mary Shelley, par une littérature bientôt reconnue sous le genre de la science-fiction, et entretenu par une filmographie qu’on ne compte plus. Yves Gellie a commencé en 2008 à visiter les grands laboratoires scientifiques qui développent un programme de robotique humanoïde à travers le monde. Il découvre l’univers dans lequel prennent forme, et donc vie, ces avatars androïdes que l’on destine, entre autres, aux secteurs de l’armée, de la santé ou de l’aide à la personne. La réalité dépasse souvent la fiction et les photographies qu’il rapporte de son investigation dans le milieu de la recherche, sont de véritables portraits – excluant souvent la présence humaine – pris dans l’environnement du laboratoire, jardin originel où est en train de naître une nouvelle espèce. Paradoxalement, les préoccupations des chercheurs rejoignent aujourd’hui celles imaginées par la science-fiction ; en 2007, le parlement coréen s’est inspiré de l’œuvre d’Isaac Asimov pour formaliser une série de lois instituant les relations entre l’homme et le robot !
Conçu comme un véritable livre d’artiste, le lecteur découvre après un préambule législatif, les photographies d’Yves Gellie reproduites en grand format, suivies d’un entretien entre le photographe et le philosophe Jean-Michel Besnier.

Cet ouvrage a été publié avec le soutien du Fonds de dotation agnès b, et de la société Fiber.

Réduire

Human version, 28 x 35 cm, 60 pages, 24 reproductions en quadrichromie, couverture reliée plein papier + marquage
Texte bilingue : français / english

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

« Notre sentiment d’identité ne serait qu’une fiction, une sorte de scène de théâtre sur laquelle défilent des perceptions toujours en mouvement et auxquelles nous prêtons après coup une illusoire stabilité. »
David Hume
Quelques images du livre

Catalogue